siege social sonidep
lutte contre le covid
îlot de livraison au dépôt sorey
defilé des travailleurs
colonie des vacances
audience avec le chef de l'état
présidence de la république
Directeur Général

LE DIRECTEUR GENERAL DE LA SONIDEP EN VISITE AUX DEPOTS DE L'INTERIEUR

dg passerelledg 110reuiniont3

 

Suite à sa nomination à la tête de la SONIDEP par le décret N°972/PRN/MPE/EP du 18 Novembre 2021, le Directeur Général de la Société Nigérienne de Pétrole (SONIDEP SA), Dr IBRAHIM MAMANE a entrepris dans la période du 30 Janvier au 10 Février 2022, une série de visites des dépôts pétroliers de Tahoua, Maradi, Zinder, Diffa et la représentation de la SONIDEP à la SORAZ.

 

Il est accompagné de :

  • BIO ABDOURAHAMANE Directeur de la Coopération et de la Communication ;
  • Mme ALISSO ZARATOU Directrice des Activités Commerciales ;
  • MAMANE Oumarou Directeur logistique ;
  • Mme Ali FATCHIMA Directrice Qualité, Sécurité, Environnement ;
  • AYOUBA MAGAWATA Directeur des Ressources Humaines et du Patrimoine ;
  • BELLO DOUA Directeur des Systèmes d’Informations ;
  • MAHAMADOU ABDOU Directeur des Achats et des Services Généraux ;
  • DJOULDE SAMBA Conseiller du Directeur Général en Digitalisation ;
  • MAHAMANE DAOUDA Chef Service Maintenance ;
  • M ILYASSOU MAHAMADOU Chargé du Protocole du Directeur Général ;

L’objectif de la mission s’articule autour de 4 points essentiels :

  • S’entretenir avec le personnel et la visite des installations des dépôts

Partout où il est passé, le Directeur Général de la SONIDEP situe l’objectif de sa visite qui consiste d’une part à prendre contact avec le personnel des dépôts pétroliers de l’intérieur du pays et ceux de représentation de la SONIDEP, mettre une image sur les noms des agents , connaitre leurs conditions de vie et de travail, connaitre l’état des installations aux fins d’apporter des réponses adéquates pour un bon rendement et d’autre part à

rencontrer les clients et les autorités administratives afin de discuter sur le phénomène de la fraude des hydrocarbures.

Au cours des réunions avec les différents dépôts visités, après les présentations sommaires dont livrent les chefs des dépôts à la mission, chacun a exposé les difficultés inhérentes au fonctionnement de son service.

A cet effet les besoins exprimés partout sont quasi similaires. Il s’agit de l’insuffisance de formation des agents en général et particulièrement ceux de Tahoua et Maradi pour cause des nouvelles technologies des installations et les caissiers , le manque de certaines pièces critiques de rechange, le retard sur le renouvèlement des caisses et de paiement des factures venant des dépôts, l’ insuffisance du personnel d’exécution, l’irrégularité du barémage des bacs et de l’ étalonnage des appareilles pour la fiabilité des données.

Le Directeur Général après avoir posé des questions d’éclaircissement a informé le personnel que la bonne marche des dépôts est sa priorité avant d’instruire les responsables concernés, d’inventorier l’ensemble des besoins pour le bon fonctionnement de ces dépôts.

A la question de formation et de redéploiement des agents, le DG Ibrahim MAMANE a tenu à informer de sa démarche vers un audit organisationnel courant Mars prochain pour voir les forces et les faiblesses dans toutes leurs dimensions : taille , répartition du travail, circuit d’information et de communication, nombre de niveau hiérarchique, fiches de fonction, procédures et règles pour faire fonctionner les activités au mieux.

Il a en outre demandé d’installation des boitiers de géolocalisation sur camions citernes pour suivre leur mouvement afin réduire le phénomène de reversement des produits destinés à l’export.

Les délégués du personnel ont, à chaque étape remercié le DG pour cette visite qu’ils ont qualifiée d’inédite et ont profité pour soumettre leurs doléances dont certains ont eu des réponses immédiatement satisfaisantes.

Le mercredi 09 Janvier après la réunion avec la représentation de la SONIDEP à la SORAZ, le DG a visité le bureau des Douanes sis à la SORAZ avant d’être l’hôte de l’administration du DG de la SORAZ M. Yang ZHONDE. Une projection de film institutionnel de la SORAZ a été suivie à l’accueil, ensuite le DG Ibrahim Maman et sa délégation ont reçu des explications du schéma de la maquette de la raffinerie été posées.

Une visite guidée de l’usine a permis à la mission de voir le laboratoire, la salle de contrôle, le local des agents de maintenance, l’unité d’hydrogénation du Gasoil, la centrale électrique, la pomperie, l’unité de raffinage, les réservoirs de stockage, le local de chargement du GAZ, les ilots de chargement et de livraison, le centre de vente et de programmation des citernes….

La mission est terminée à la suite d’une réunion par Visio conférence entre le Directeur général de la SONIDEP et sa délégation et les responsables de la SORAZ. Il s’est agi de présenter la SORAZ, de faire l’état des lieux des relations SONIDEP/SORAZ.

C’était le directeur GENERAL de la SORAZ qui a pris la parole en premier pour féliciter et souhaiter la chaleureuse bienvenue à la mission de la SONIDEP.

Il a ensuite exprimé son désir ardent de voir les deux sociétés dans une relation mutuellement bénéfique.

Il a enfin apprécié la démarche partenariale du DG de la SONIDEP depuis sa nomination.

Après un exposé sur la situation de la SORAZ par le conseiller du DG et un speech complémentaire du DGA qui se résument par une volonté de résoudre les différends à l’amiable et de parvenir à la signature d’un protocole d’accord, le Directeur GENERAL de la SONIDEP prend la parole en ces termes : « nous devons développer l’image de la coopération sino–nigérienne à travers nos deux sociétés .la SONIDEP ne peut pas exister sans la SORAZ et vice versa.

J’ai donné des instructions fermes pour que les factures de la SORAZ soient payées dans le délai. la SORAZ est la première priorité pour nous, en dehors des salaires du personnel ».

Il poursuit en disant que la SONIDEP n’est pas un client mais bientôt un partenaire lorsque l’état va céder ses actions de 40% à la Société Nigérienne de Pétrole (SONIDEP).

Une rencontre face à face a eu lieu entre les deux DG avant de quitter la SORAZ pour une collation au gouvernorat.

  • Rencontre avec les clients

Les clients des régions (gérants des stations) et certains transporteurs ont eu des échanges avec le DG et sa délégation. La question de la fraude était au centre de ces échanges. Il a été constaté que plusieurs chefs-lieux de département manquent des stations-services. Beaucoup des intervenants ont exprimé les vœux de voir en baisse le prix du carburant à la pompe pour décourager les fraudeurs et intéresser les consommateurs.

  • Rencontrer les autorités administratives et douanières de régions visitées dans le cadre de la lutte contre la fraude des hydrocarbures

Avec les gouverneurs et les Directeurs Régionaux des Douanes les discussions ont porté sur les tracasseries routières et les moyens de la lutte contre la fraude des hydrocarbures. A ce niveau des pistes ont été dégagées pour endiguer de façon très méthodique ce fléau qui gangrène notre tissu économique.

Nous notons avec satisfaction l’engagement des Gouverneurs et des Directeurs Régionaux de la Douane à lutter contre la fraude, qui au-delà de la mévente engendré à la SONIDEP impacte négativement toute l’économie Nationale.

Un plan d’action est mis en place pour retracer tous les points d’amélioration.

 

t4T5T 7

 

 

 

 

 

 

 

 

BIO ABDOURAHAMANE

DCC/SONIDEP

Espace Réservé

000950457
Aujourd'hui
Cette semaine
Ce Moi-Ci
Tous les jours
1648
3496
34339
950457

Réseaux Soçiaux

SONIDEP Siege